FANDOM


Haruspice
L'Haruspimancie (ou Haruspicine, de l'étrusque haru, entrailles, et spicio, «je regarde ») est un art divinatoire basé sur la Lune Noire et comptant parmi les disciplines de Magie Noire. Elle consiste en l'examen des entrailles d'un animal sacrifié pour en tirer des présages quant à l'avenir, ou à une décision à prendre.

Origines et conditions de pratiqueEdit

L'haruspimancie est un art qui peut être approché par tout sorcier désireux de l'apprendre, cependant il reste extrêmement difficile d'accès pour la majorité des gens. En effet, son exercice efficace nécessite une réceptivité exceptionnelle aux Kas de Lune et de Lune Noire, sous la forme d'un don souvent hérité d'une longue lignée. Cela peut se traduire par une composante sélène marquée de la crase de l'haruspice.

Certains noms ont ainsi marqué l'histoire, car les haruspices du Moyen-âge s'étant distingués devant le Roi se virent parfois attribuer un titre de noblesse. Ce fut le cas de Romaric d'Aigues-Froides et de Cécilien de Montségur, fondateurs de familles dont les ramifications s'étendent jusqu'à aujourd'hui. Il est notable qu'une telle prédisposition à l'haruspimancie peut sauter des générations ou apparaître aléatoirement dans une fratrie, mais qu'elle ne touche dans son immense majorité que des hommes. On ne décompte à ce jour que deux exceptions à cette règle.

Le Don et les risques inhérentsEdit

Un haruspice verra ses capacités révélées à l'adolescence, de façon plus ou moins visible, les manifestations allant d'un simple goût pour les abats ou la viande crue, à un délire psychotique nocturne impliquant des pulsions agressives, voire meurtrières les soirs de pleine lune. Ces manifestations s'estompent lors de la pratique de l'haruspimancie, mais peuvent répparaître si elle n'est pas régulière. Il a été observé qu'un don puissant va de pair avec une puberté particulièrement agitée.

L'exercice de cette discipline mène fréquemment à une contamination régulière et prolongée de la crase par la Lune Noire, un haruspice professionnel exécutant en moyenne un rituel toutes les douze heures, dans le respect de la tradition qui suit les cycles de cet élément. S'ensuit généralement un phénomène de dépendance chronique plus ou moins forte, dont la désintoxication est délicate en raison des implications physico-émotionnelles de l'haruspice par rapport à son art.

Le sacrifice de l'esprit de l'animal, en tant que créature exempte de Ka Soleil, implique des contreparties directes sur la longévité de l'haruspice, connues sous le nom de Prix du Sang. Ce prix peut être allégé ou même évité en accomplissant un rituel d'apaisement de l'esprit sacrifié, relevant du Premier Cercle de nécromancie.

Ceci fait que la plupart des haruspices ont une espérance de vie plus courte que la moyenne, bien que des cas de longévité exceptionnelle aient été rapportés, notamment le très respecté Aymon de Montségur.

Types de prédictionsEdit

Les prédictions obtenues par haruspimancie sont influencées par plusieurs facteurs.

  • L'étendue dans le temps et dans l'espace des informations lisibles dépend directement de la durée écoulée depuis la mort de l'animal.
  • La direction de la prédiction, en réponse à une interrogation précise, dépend des conditions du sacrifice. En effet, il est possible de tirer des éléments divinatoires d'un corps déjà mort, mais ils seront donnés au hasard et difficiles d'interprétation, en revanche une telle prédiction n'implique pas de Prix du Sang.
  • Les informations données par des éléments détachés du corps ou incomplets sont souvent si parcellaires qu'il est impossible de les interpréter.
  • La précision de chaque prédiction est influencée par la réceptivité innée de l'haruspice.

Ad blocker interference detected!


Wikia is a free-to-use site that makes money from advertising. We have a modified experience for viewers using ad blockers

Wikia is not accessible if you’ve made further modifications. Remove the custom ad blocker rule(s) and the page will load as expected.