FANDOM


L'Immobilier de Lutèce est régi par des lois médiévale assimilables à celles exercées par les Suzerains sur les Vassaux, les premiers devant protection aux seconds, ces derniers se constituant comme leurs serviteurs.

Toute parcelle de terrain et tout immeuble lutétien est la propriété inaliénable des Puissants : soit des Ombres, soit des Lumières, en fonction de sa situation géographique. Dès lors, aucun habitant s'y installant n'en est détenteur légal à proprement parler, et n'est que le résident provisoire du lieu, jusqu'à ce que les Hautes Maisons en réclament l'usufruit. Pendant la période où le résident jouit de son séjour, il peut le céder, le louer ou le vendre, dans l'entente que le bien sera - quoi qu'il arrive - restitué à Lutèce sur simple demande de la Maison de Malebrumes ou celle du Griffon Blanc. En fonction du quartier, un impot foncier devra être payé à l'une ou l'autre des Maisons : la Taxe de Brumaire.

Il n'existe, de fait, pas de droit de propriété, la seule exception étant faite pour les roulottes, les ballons dirigeables et les péniches, qui sont considérés comme des biens mobiles et donc disponible à une acquisition pleine et entière. Néanmoins, un doit d'accostage doit être payé, et l'impot foncier s'applique.

L'immobilier de Lutèce connait d'importante difficultés lors de la Crise de Lutèce, l'évacuation des Faubourgs provoquant d'importants déplacements de populations.

Ad blocker interference detected!


Wikia is a free-to-use site that makes money from advertising. We have a modified experience for viewers using ad blockers

Wikia is not accessible if you’ve made further modifications. Remove the custom ad blocker rule(s) and the page will load as expected.