FANDOM


800px-Pont des Arts Wikimedia Commons


Lutèce est le nom de la capitale sorcière de France, siège du pouvoir décisionnel, économique et legislatif. C'est également la première ville sorcière de France en terme de population.

Histoire précoce et nomEdit

Lutèce est une forme francisée du nom employé par les Romains Lutetia pour désigner la ville nichée sur les îles et rives de la Seine, à l'emplacement d'anciennes boucles marécageuses initialement colonisées par des villages Elfes dont seuls perdure celui de Popincourt. L'histoire de la ville et ses noms successifs (dont celui de Paris, pris en 300 ap. J.C.) sont communs aux moldus jusqu'au XIIe siècle. Voir ici pour l'histoire de Lutèce, de l'antiquité à Moyen-âge classique.

Lors de la séparation moldo-sorcière, au moment de refermer sur eux mêmes les quartiers sorciers et les dissimuler aux yeux des profanes, la ville sorcière reprend le nom de Lutèce, encore en usage aujourd'hui.

Géographie et structurationEdit

735px-Plan de Paris Lutece BNF07710744
Au milieu du Bassin parisien, deux îles sur la Seine constituent le cœur de Lutèce : l'île de la Cité à l'ouest et l'île Saint-Louis à l'est. La ville s'étend de part et d'autre du fleuve, sur une superficie environ deux fois supérieure au nord, sur la rive droite, à celle au sud, sur la rive gauche.

Plusieurs reliefs ponctuent la ville, notamment le Mont aux Martres (131 m) sur la rive droite et la Montagne Sainte-Geneviève (61 m) sur la rive gauche. Le point zéro des routes de France est matérialisé sur une dalle située devant la cathédrale Notre-Dame.

Protégées de la vue des moldus par les sortilèges d'Illusions, les ruelles sorcières s'entrelacent aux quartiers profanes. Certaines rues ou hauts lieux résultent d'une duplication magique et existent en deux versions : une sorcière et une moldue, dont les noms ont parfois évolué de façon distincte (pour exemple : le Mont aux Martres et Montmartre, son équivalent profane).

L'entrée de Lutèce par voie pédestre et en provenance du monde moldu se fait par ses trois Portes : la Porte Noire, la Porte de l'Etoile ou la Porte du Mont aux Vignes.

  • Les Lumières désignent les quartiers de Lutèce bénéficiant de l'influance de Plexus ou de Nexus naturels, rendant leurs ruelles riches en Kas. Elles sont sous la régence de la Maison du Griffon Blanc et comprennent :
Hotel-de-Cluny-jardin
- Les Hauts quartiers des Lumières, sur la rive droite, s'étendant de la rue Cambon à l'ouest à la rue Pavée à l'est et incluant une partie du quartier du Marais. Ils sont délimités par la Seine au sud, Ces quartiers comptent des populations de classe moyenne, jusqu'à la haute-bourgeoisie et l'aristocratie lutécienne. Hauts lieux : le quai de la Mégisserie, le quai des Longs Pendules, la Porte de l'Etoile, la Maison du Griffon Blanc, l'Hostel-Dieu Général Saint Archambault et Notre-Dame (sur l'île de la Cité). Plusieurs ponts permettent le passage entre les deux rives de la Seine et les îles de la Cité et Saint-Louis, dont le Pont d'Arcole, le Pont-au-Double, le Pont-au-change et le Petit-Pont.
- Les Lumières de la rive gauche comprennent les quartiers de Saint-Germain-des-Près et du Mont Parnasse. Elles sont délimitées par la Seine au Nord et le boulevard du Mont Parnasse au sud. Ces quartiers comptent des populations de classes moyennes et populaires. Hauts lieux : les Jardins Secrets de Luxembourg, la Passerelle du Pont des Arches, la Bibliothèque Zamarine.
- Les Quartiers Commerçants, délimités par la Seine au Nord, le boulevard Saint-Michel à l'ouest et la rue Tournefort à l'est. Ces quartiers comptent des populations de classes moyennes et populaires. Hauts lieux : la Porte Noire, l'Impasse de la Combe aux Chimères et les Halles Sainte-Calebasse.
  • Les Ombres désignent les quartiers de Lutèce dépourvus de l'influence bénéfique des Plexus et Nexus naturels de la ville. Ils sont investis par les populations manipulant les magies de Lune Noire, moins tributaires des Kas endogènes. Ils sont sous la régence de la Maison de Malebrumes et comprennent :
587465
- Les Hauts Quartiers des Ombres, sur la rive droite, s'étandant de la rue des Archives à l'ouest au Cimetière du Père Lachaise à l'est. Ces quartiers comptent des populations de classe moyenne, jusqu'à la haute-bourgeoisie et l'aristocratie lutécienne. Hauts lieux : la Porte des Anathèmes, la Maison de Malebrumes, la venelle des Brumes et Mirages, la Porte du Mont aux Vignes.
Parais
- Le Quartier des Parias, sur la rive droite, s'étend du Cimetière du Père Lachaise, au sud, à la rue des Couronnes, au nord. Ces quartiers abritent des populations très défavorisées, vivant très souvent en dessous du seuil de pauvreté et partiellement manipulées par une pègre gardée sous contrôle de la Maison de Malebrumes : la Cour des Miracles. Nombreux sont ses habitants à vivre de trafiques et de larcins, et à faire commerce des arts de Lune Noire. Les plus pauvres d'entre eux disparaissent dans un réseau souterrain de ruelles : les Catacombes.
- Les ruelles Interdites, au nord du Quartier des Parias, sont un réseau de ruelles anciennes faites d'échoppes et de maisons basses du XVIIIe siècle. Ce quartier fut déserté par sa population à cette époque, lorsque l'intense activité d'exploitation et de commerces de Lune Noire qui y avait lieu déclencha un incident éthérique sans précédent. Une large partie de la population locale périt de pathologie consécutive à cette exposition massive et subite, les autres abandonnèrent définitivement ces ruelles qui, depuis, constituent une zone interdite spontannément instaurée.
  • Les Quartiers d'influence mixte :
Arene-de-lutece-entre-mes-deux-visites
- Les Quartiers des Institutions Ministérielles, délimités par la Seine au Nord et par le quartier des Gobelins au sud. Ces quartiers comptent des populations de classes moyennes, essentiellement des employés des départements du Ministère de la Magie et de la Sortypothèque, dont l'entrée se fait par les Arènes de Lutèce.
- Chinatown est une bande de pâtés de maisons localisé au sud du Quartiers des Institutions Ministérielles et constituant une enclave particulière en périphérie de Lutèce. Ces quartiers comptent des populations de classes moyennes et populaires, essentiellement originaires d'Asie. Les activités d'import de produits exotiques, d'artisanat et de lavanderie y sont caractéristiques, tout comme bon nombre d'établissements de restauration.
CanalF1299
- Les Faubourgs du Nord, comprenant : le Faubourg Poissonière, le Faubourg Saint-Honoré, le Faubourg du Mont aux Martres, le Faubourg du Temple, le Faubourg Saint-Martin, le Faubourg de Belleville. Ces quartiers populaires sont localisés en périphérie de la ville sorcière, aux abords des Illusions majeures. Durant la Crise de Lutèce, s'y ouvrent plusieurs brèche.
- Les Faubourgs du Sud, comprenant : le Faubourg Saint-Antoine, le Faubourg de Charonne, le Faubourg de l'Arsenal. Ces quartiers populaires sont localisés en périphérie de la ville sorcière, aux abords des Illusions majeures. Durant la Crise de Lutèce, s'y ouvrent plusieurs brèche.

CarteEdit

Cliquer ici pour accéder à la carte de Lutèce.

GouvernanceEdit

Lutèce connaît une gouvernance bicéphale, héritage de la Séparation moldo-sorcière, menée de concert par la Maison du Griffon Blanc et la Maison de Malebrumes, assurant respectivement la régence intégrale des Lumières et des Ombres, et prenant des décisions concertées concernant les Quartiers d'influence mixte (Faubourgs, Quartiers commerçants, Quartier des Institutions et Ministères, Chinatown). Pour ces concertations, des adjoints spécialisés issus des Ombres et des Lumières sont nommés. Ils sont, en 2013 :

Le Ministère de la magie, organe sous contrôle de ces Hautes Maisons, est en charge de la gestion administrative générale, aussi bien de Lutèce que de la France Sorcière en général. Le "Ministre de la Magie", bien qu'élu de façon démocratique, est toujours un représentant des Lumières ou des Ombres. Depuis , il s'agit de Théophile Petitpas.

Un seul quartier de Lutèce échappe à toute gouvernance : le Quartier des Parias, sous l'influence des Ombres, mais laissée à la gouvernance parallèle de la Cour des Miracles.

Ad blocker interference detected!


Wikia is a free-to-use site that makes money from advertising. We have a modified experience for viewers using ad blockers

Wikia is not accessible if you’ve made further modifications. Remove the custom ad blocker rule(s) and the page will load as expected.